Le Toku Express est une émission courte mais intense qui parcoure l’histoire et l’identité visuelle du Tokusatsu au travers de ses génériques. 2 animateurs, 15 génériques, un ride de 30 minutes ainsi qu’une pointe d’enthousiasme et de bonne humeur.

Au fait, c’est quoi le Tokusatsu ?

C’est un mot valise issu de la fusion du japonais tokushu sastuhei qui signifie « effets spéciaux ». Le Tokusatsu, c’est l’ensemble de la production visuelle japonaise réalisée le plus souvent en prise de vue réelle (films, séries, courts-métrages voire clips) et usant massivement d’effets spéciaux mécaniques et/ou numériques (effets pyrotechniques, câbles, image de synthèse, costumes, maquettes…). La plupart des œuvres de type touchent à la science-fiction, au fantastique, à l’horreur voire dispose de leur propre genre typiquement japonaise comme le henshin hero (héros qui se transforme) ou le kaiju eiga (film de monstre géant).

Le format de l’émission

L’émission est un savant mélange entre podcast audio et vidéo. A chaque numéro, nos deux animateurs sélectionneront 15 génériques issues d’œuvres de tokusatsu et les commenteront d’une traite l’un après l’autre. L’idée, c’est de magner une certaine réactivité propre au direct tout en nous permettant une petite marge pour le montage en cas de gros pépin. L’émission sera mensuelle, concernera principalement le tokusatsu mais aura peut-être des formats spéciaux dans le futur.

Les animateurs

Marvin
Comme tout le monde, Marvin aime la pop culture qui l’entoure et, forcément, en particulier celle du Japon. Son passe-temps favori ? S’intéresser naturellement à des productions nichées, trop peu connues du grand public et à passer trop de temps sur les réseaux sociaux pour essayer de les promouvoir. Le forcing tranquille, quoi.
Tombé tardivement mais sûrement dans le vaste monde du tokusatsu, on le retrouve à parler de ces belles choses dans Batoku, sur sa chaîne Youtube, en 280 caractères sur Twitter et possède même un Discord pour réunir les gens autour de cette passion.

MaxaoH
Conçu et né en montagne, il s’intéresse à la culture populaire en général, et particulièrement à sa réappropriation par le public et ses évolutions. Il officie dans d’autres podcasts comme le Comité des Saisons, la Sigla Completa ou encore la Saison 1 de Batoru. Concernant le Tokusatsu, il pratique également la statistique en amateur, notamment sur les audiences et le merchandising des principales franchises (Kamen Rider, Super Sentai, Ultraman).